Les compositrices mises à l'honneur

Les femmes sont les piliers véritables de la société antillaise. Riches en métissage, aux carrefours d’identités diverses, croisées, elles ont participé par leur engagement au fil des siècles au développement et au dynamisme de la région. Un festival de musique classique essentiellement féminin a donc toute sa légitimité en Martinique.

Au sein d’un festival qui se déroule sur plusieurs jours, je réunis de jeunes interprètes internationales, autour d’un programme musical qui allie nouveauté, originalité et rareté. Ces artistes, dont certaines lauréates de concours internationaux, s’associent avec passion à ces moments d’exception.

Les programmes sont ainsi composés autour de l’œuvre d’une compositrice différente chaque année, comme c’est le cas à Ouessant, où est né mon premier festival en 2001.

Après Teresa Carreño, Consuelo Velazquez, Majoie Hajary Roland-Garros et Amy Beach en Guadeloupe, la 2e édition de Musiciennes en Martinique a été dédiée à Tania Justina Leon.

Cette année, j’ai souhaité passer commande d’une œuvre originale auprès de Florentine Mulsant.

Lydia Jardon
Lydia Jardon
Photo : Nicole Gallinaro
  • FMulsant
  • TaniaLeon
  • AmyBeach-2
  • MHajary-anim
  • consuelo-210
  • carreno1
  • GGonzalo-210
bootstrap slider by cssSlider.com v2.1